Derniers sujets
» De nouveaux horizons.... TSW
Lun 3 Déc - 19:18 par Jhuna'lhee

» migration.
Dim 8 Juil - 0:07 par Raezak

» R.I.P....?
Dim 27 Mai - 11:42 par Taral'ru/Calcine

» Alliance - Proposition
Ven 25 Mai - 17:31 par Leendrill

» TESO, joie joie joie
Sam 19 Mai - 11:19 par Xeldram

» Gare à vous les republicains ! les gens tout rouges ont faim ! (ça rime en plus !)
Ven 18 Mai - 12:03 par sored

» Guild wars 2
Ven 18 Mai - 7:38 par Traquemort

» Yenlad la Destructrice
Jeu 3 Mai - 14:19 par Yenlad

» Archive de l'Armée de la République. Dossier n°654 21, codename "Dek'".
Mar 1 Mai - 16:31 par Grigou

Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Calendrier Calendrier


Renaissance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Renaissance

Message  Martigan le Dim 18 Mar - 19:29

Il y a 3 ans, un hopital militaire quelque part sur coruscant.
Un homme en uniforme entre dans la chambre où le malade l'attend en révassant devant la fenetre. Au son des pas il se retourne et interpèle le militaire :
- J'espère que vous allez enfin répondre à mes questions, on dirait que tout le monde est muet ici.
- Nous vous avons retrouvé quasiment mort sur le théatre d'une opération menée il y a quelques semaines dans une base secrète de l'empire.
Nous avons déployé tous nos effort pour restaurer votre corps et votre esprit mais votre mémoire est resté vide.
Je ne sais pas qui vous êtes et ne peut vous en dire plus sur les circonstances de ce qui vous a conduit ici.
- C'est pas grand chose, vous êtes la pourquoi alors ?
- Nous avons pu constater que vous étiez sensible à la force et c'est pourquoi nous vous proposons de reprendre une nouvelle vie comme padawan.
Une pensée traversa l'esprit du militaire avant qu'il n'est pu la réprimer : en espérant que nos craintes ne se révèlent pas exactes.
- Bon vous voulez que je devienne Jedi, Et si je refuse ?
- Vous irez probablement grossir les rends des sans abrits de la basse ville sans avenir et sans passé.
- Ok je n'ai pas vraiment le choix donc. Et ces craintes dont vous parliez quelles sont elles ?
- De quoi parlez vous je n'ai pas parlé de craintes vous avez du mal comprendre.
- Si vous le dites.

De nos jours, une chambre simple d'un hotel de corruscant, le malade a maintenant un nom auquel il s'est habitué, Martigan.
Il se reveil en sueurs, comme souvent depuis quelques semaines.
Encore ce même cauchemar, montrant des lieux et des personnes inconnus. Mais le plus térrifiant est plutôt ce qui s'y passe.
Des hommes, des femmes et des enfants célèbrent un heureux évenement, quand d'un coup, pris d'une folie furieuse ils se jettent les uns sur les autres et s'entretuent.

En trois ans malgré toutes ses questions et recherches il n'a jamais rien appris sur ce qui s'était passé ou les craintes du militaire, soit disant imaginaires.

Alors ces cauchemars si horribles soient ils sonnent comme un espoir, savoir enfin qui je suis.
avatar
Martigan

Messages : 3
Date d'inscription : 18/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum