Derniers sujets
» De nouveaux horizons.... TSW
Lun 3 Déc - 19:18 par Jhuna'lhee

» migration.
Dim 8 Juil - 0:07 par Raezak

» R.I.P....?
Dim 27 Mai - 11:42 par Taral'ru/Calcine

» Alliance - Proposition
Ven 25 Mai - 17:31 par Leendrill

» TESO, joie joie joie
Sam 19 Mai - 11:19 par Xeldram

» Gare à vous les republicains ! les gens tout rouges ont faim ! (ça rime en plus !)
Ven 18 Mai - 12:03 par sored

» Guild wars 2
Ven 18 Mai - 7:38 par Traquemort

» Yenlad la Destructrice
Jeu 3 Mai - 14:19 par Yenlad

» Archive de l'Armée de la République. Dossier n°654 21, codename "Dek'".
Mar 1 Mai - 16:31 par Grigou

Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier


... Zeph'y ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

... Zeph'y ...

Message  Zeph'y le Jeu 22 Déc - 2:10

Deux mains s’extirpent de la masse visqueuse et sanguinolente. Une tête rougie apparaît subitement, tel un diable sortant de sa boîte. Avalant prestement de grandes goulées d’air nauséabond, elle agite ses bras dans tous les sens afin de trouver une prise. Ses mains se referment sur de la tripaille putride… ça glisse, ça colle, l’odeur est insupportable.
Alors qu’un mince filet de lumière pénètre la cavité où elle se trouve, la panique augmente : le souffle coupé, elle hoquète frénétiquement, les yeux grands ouverts sur ce qui l’entoure.
C’est l’horreur qui l’envahit quand elle aperçoit tous ces corps, enfin ces bouts de corps… de la chair, des ossements, un liquide vert et sirupeux, du sang frais, du sang coagulé depuis bien longtemps…
Depuis quand est-elle terrée ici ? Aucune idée, son dernier souvenir est celui d’Epsilon Tétra où elle avait réussi à trouver la trace des contrebandiers.


Les jours passent…
Il ne semble pas y avoir d’issue possible, son corps est engourdi, d’autant plus que la faim se fait terriblement ressentir.


Enfin voilà un espoir ! Il y a une ouverture là haut !
La lumière envahissant partiellement la trouée, elle peut enfin jauger l’espace où elle se trouve. Hélas elle déchante bien vite : les parois sont impraticables et la hauteur est considérable.
Un bruit sourd approche, la terre tremble, quelque chose est jeté en bas. D’autres « restes » s’entassent, de la viande fraîche se mêle aux morceaux en décomposition.
Un cœur s’échoue près d’elle, un gros cœur bien rouge, bien en chair… son ventre grogne…d’une main frêle elle l’attrape et l’apporte jusqu’à sa bouche. Les crocs plantés, elle arrache un bout de ce qui est maintenant son repas. Elle déglutit. En fait ce n’est pas si terrible, le goût est âpre, la matière un peu caoutchouteuse mais c’est tout à fait comestible. La deuxième bouchée se fait plus facilement, c’est un vrai régal, une veine éclate du sang s’écoule. Elle rit aux éclats, c’est si bon, tellement savoureux !
Son repas achevé, elle se sent repus, un sourire béat s’affiche sur son visage fatigué. A moitié consciente, elle se souvient de ce qui l'a amené à se retrouver dans cette situation ubuesque.

Subitement elle reprend ses esprits.
Elle doit s’en sortir, des vies sont en jeu.
Elle se concentre… ferme les yeux… entre dans une méditation profonde. Une sensation étrange l’envahie, une puissance semble envahir tout son être.
Les bras tendus elle sent cette force sortir de son corps et la roche autour d’elle se met à frémir. Les parois se défont et se remodèlent au grès de la volonté de Zeph’y.

Ses grands yeux bleus s’ouvrent, enfin, sur son œuvre : envahit d’un sentiment nouveau elle sait qu’elle va pouvoir s’en sortir… se sortir de là et surtout de poursuivre son juste dessein.


Dernière édition par Zeph'y le Sam 18 Fév - 7:37, édité 2 fois
avatar
Zeph'y
Admin

Messages : 142
Date d'inscription : 20/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: ... Zeph'y ...

Message  Zeph'y le Jeu 22 Déc - 2:14

Arrrgh saloperie de hutt, on n’a pas idée d’être aussi gras et difforme, regarde-moi la taille du machin là !
Zeph’y vivait sur la « planète blanche », une planète froide et sombre, isolée. Jadis celle-ci était
De quoi tu te plains, tu sais très bien que ça pourrait être pire non ?
prospère, terre de tous les espoirs où les peuples avaient brillamment réussi à conjuguer technologie
Oui mais quand même, c’est moi qui l’ai ramené et c’est lui qui récolte les lauriers… et les crédits !
et nature.
Bon écoute, déjà tu peux accompagner le boss pour la livraison et pour une nouvelle arrivée c’est pas si mal mais montrer son cul au patron ça aide hein…
Sybillia Tétra était son nom, connue également sous le nom de Planète Verte, de par sa flore
Tsss…
luxuriante. Une civilisation pacifique, qui avait pour maitre mot le partage .
Appréciée de toute la galaxie, elle était, malgré son éloignement géographique, lieu de toutes les
rencontres. Malgré tous certaines dissensions voyaient le jour : la planète possédait de nombreuses

Armée d’un chiffon et de produits nettoyants, elle s’acharne à faire briller le verre et l’acier.
ressources inexploitées, et cette nature omniprésente et opulente contenait des matériaux très
Déjà quatre mois qu’elle a été recruté à bord de l’Arcania ; ça n’avait pas été facile mais à force de travail elle avait su faire ses preuves.
Vingt-six prises dont la plus récente et la plus belle : un cœur de hutt.
Elle devait la jouer fine pour ne pas se faire repérer et avait dû perdre en route quelques un de ses principes moraux…
Le pire avait peut-être été cette nuit passée avec son boss, un twi’lek, Tal’Zek. Elle en frissonne encore et quand elle repense au moment où un de ses lekkus a caressé sa poitrine nue… elle a dû chercher au fond d’elle-même la force de réprimer la violente et soudaine évacuation de sa dernière collation dont elle sentait déjà le goût bilieux remonté du fond de son gosier.
Mais il faut bien faire quelques sacrifices, aussi écœurant soit-il, pour réussir dans le métier et se faire un beau paquet de crédits. Après tout le crédit c’est la vie non ?
Elle était plutôt douée en fait, elle savait repérer les belles proies, celles qui avaient plus que cinq organes à offrir. Et avec tout ça elle s’était constituée un joli pactole.
convoités car onéreux.
Certains peuples avaient prévenus les dirigeants sybilliens : ils devraient être moins gracieux et un
peu plus enclin à la méfiance. Mais étant pacifiques et par la même un peu candide concernant les

[grésillement] Attention, nous approchons bientôt de Tatooine, préparez le barda, bouclez la C-OV4 et vous avez intérêt à être plus discret que la dernière fois sinon c’est la fosse pour un mois ! … Et Zeph’y rejoins-moi tout de suite. [grésillement]
intentions peu honorables de quelques-uns de leurs voisins interplanétaires, ils ne voulaient et/ou
Fuiiiiiiiiiiii ! Alors toi soit t’as fait une connerie soit Tal’Zek veut sa pipe du soir héhé !
n’oser croire à ces intrigues.
Ecrase ta grande gueule de blaireau et fais ce que le patron demande.
Ainsi les années passant, la planète se fit exploiter au possible : faune écorchée, savoir extorqué…
Hé toi tu me par… [kling]
Spoliée, déchue… la Planète Verte avait perdu de sa superbe.
Mais un évènement allait définitivement précipiter sa chute. Sybillia Tétra ayant vu son soleil s’éteindre il y a de cela bien des siècles, possédait un soleil artificiel financé jadis par le conseil

Un tuyau de métal dans la tête avait parachevé sa phrase.
Zeph’y avancait d’un pas déterminé vers la cabine du chef, anxieuse elle se demandait bien ce qu’il pouvait lui vouloir et cherchait dans son esprit une erreur qu’elle aurait pu commettre.
intergalactique. Mais aujourd’hui celui-ci été défaillant et comme la planète se trouvait mise à l’écart par le reste de la galaxie, le financement pour la réparation était plus qu’insuffisant. Ainsi le temps s’écoulant, la lumière se faisait plus faible, plus rare, les ténèbres devenaient maîtresses des lieux.
Ah tu es là, c’est bien, ferme la porte.
Bon écoute comme tu sais à 22h00 précise le paquet doit être livré, 22h15 on rencontre le hutt et au plus tard à 22h25 on quitte le bâtiment. On a peu de temps pour caser la proposition d’un nouveau marché, donc on ira à l’essentiel. Mais je tiens absolument à ce que tu sois là, tu es ma meilleure recrue et en quatre mois on s’est fait beaucoup plus de crédits qu’à l’accoutumée. Alors tu viens et tu l’ouvres uniquement quand je te dis, okay ? sinon tu vas prendre cher. On joue gros sur ce coup là alors pas de connerie et attife toi mieux que ça on dirait une pouilleuse. Dans cinq minutes je te veux prête, allez allez on s’affole !

Malgré l’obscurité et le froid polaire persistant certains restèrent et continuèrent de croire qu’il était possible de faire retrouver à leur planète sa splendeur d’antan.
De pauvres fous qui pour la plupart n’avaient pas les fonds nécessaires pour se reconstruire une

Une fois préparée, Zeph’y rejoint Tal’Zek et ne le quitta plus jusqu’au moment du rendez-vous…
nouvelle vie.
… Un hutt leur apparu dans une pièce sombre et enfumée, entouré d’une dizaine d’esclaves.
Abandonnée et oubliée… mais pas si oubliée que ça en fait. Le trafic d’organes était hélas devenu monnaie courante à travers la galaxie même si ce marché noir était relativement bien dissimulé. Il était donc facile d’user et d’abuser de la faiblesse des sybilliens qui voyait leurs voisins, leurs amis,
Mon ami enfin nous nous rencontrons enfin ! Comme vous le savez nous avons peu de temps alors je vais al…
leur famille disparaître subitement sans explication.
Plus un geste ! Les bras en l’air ! Unité 24-6 des Forces Spéciales de la République ! Nous savons ce que vous trafiquez ici, pas la peine de nier quoi que ce soit. Tiens donc qu’avons-nous là… Zeph'y ! après avoir fuit l'académie jedi, tu fais dans la contrebande maintenant, original… je crois que tu vas devoir donner quelques explications au conseil !
Les contrebandiers se renseignaient au préalable sur la santé de leurs futures victimes en piratant les
Quoi tu es une jedi ! Oh tu vas me le payer très cher salope, crois-moi tu vas regretter d’avoir posé les pieds dans mon vaisseau !
bases de données médicales. Ainsi ils allaient à l’essentiel en enlevant des cibles bien précises gagnant du temps et donc plus d’argent.
La peur croissait et les sybilliens démunit face à ce fléau, étaient devenus fatalistes au possible.


Mais Zeph’y, une jeune femme pleine d’espoir et d’hardiesse, n’était pas prête à voir ses proches disparaitre sans ne rien pouvoir y faire. Ainsi elle décida de mener l’enquête et de faire tout son possible pour retrouver ces hommes sans foi ni loi qui lui ont déjà tant pris.
Et là voilà depuis ce fameux jour cloîtrée derrière ces verrous, sur l'astéroïde prison nommé "Forgotten" à ressasser cet échec. Bon sang, elle était si près du but…
Coûte que coûte elle devait y arriver…
avatar
Zeph'y
Admin

Messages : 142
Date d'inscription : 20/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum