Derniers sujets
» De nouveaux horizons.... TSW
Lun 3 Déc - 19:18 par Jhuna'lhee

» migration.
Dim 8 Juil - 0:07 par Raezak

» R.I.P....?
Dim 27 Mai - 11:42 par Taral'ru/Calcine

» Alliance - Proposition
Ven 25 Mai - 17:31 par Leendrill

» TESO, joie joie joie
Sam 19 Mai - 11:19 par Xeldram

» Gare à vous les republicains ! les gens tout rouges ont faim ! (ça rime en plus !)
Ven 18 Mai - 12:03 par sored

» Guild wars 2
Ven 18 Mai - 7:38 par Traquemort

» Yenlad la Destructrice
Jeu 3 Mai - 14:19 par Yenlad

» Archive de l'Armée de la République. Dossier n°654 21, codename "Dek'".
Mar 1 Mai - 16:31 par Grigou

Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Calendrier Calendrier


Traque, Vengeance et Obsession.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Traque, Vengeance et Obsession.

Message  Leendrill le Mar 1 Mai - 2:51

Spatioport de Nar shaddaa

Le hangar E-74 était inanimé, éclairé part de faibles lumières au quatre coins de la pièce. Quelques droïdes de nettoyage vaquaient à leurs occupations tandis qu'un individu, habillé d'un sombre manteau, habité par de sombres dessins, s'avançait vers la corvette corellienne, le Terok Nor était la.
Avec un peu de patience et de savoir-faire, le Zabrak déverrouilla le panneau de contrôle de la porte et pénétra dans le vaisseau, un triste sourire sur les lèvres


"Je lui avais dis de changer ce verrouillage basique.."

La corvette était plongée dans l'obscurité totale, aucun bruit, pas même un murmure.


.. Xeldysar ?

Pas de réponse.

Je sais pertinemment que si je t’avais connu avant, j’aurai été un meilleur Second, un meilleur Black Sheep mais surtout une meilleure personne.

Leen clippa une diode lumineuse sur son blaster et avança lentement, s’enfonçant dans la noirceur inhospitalière du vaisseau. Il montait les escaliers un à un, tenant à deux mains son arme vers l'avant. Il arriva à hauteur de la chambre et l'illumina de la diode.
Près de mon lit, tu trouveras une petite boîte en métal, à l’intérieur tu y trouveras quelques vestiges…
Le Zabrak s'assura que la pièce était sécurisée puis posa un genoux à terre près du lit, il mit la main sur le contenant. Des souvenirs.. des vieilleries sans doutes, mais elles n'avaient pas de prix pour l'officier. Il s'attarda sur chaque images, chaque dessins, puis rangea précieusement le carnet dans son manteau noir, ainsi qu'une étrange clé. Un petit papier glissa du carnet, il flotta un court instant dans l'air avant de rejoindre le sol.
Leen… prend bien soin de toi.

Il décolla le papier du sol et le retourna, une photo.. des cheveux longs, pas de cicatrices, et un sourire... un doux sourire.. bon sang..
Et si je meure sache que tu resteras à jamais l’une des plus belles choses qui ait pu m’arriver
Il s'adossa au lit, serrant son visage dans ses mains, sa respiration s’accélérait, il secoua la tête, les souvenirs défilaient dans son esprit à grande vitesse, dans un mélange d'amertume, de peine, de haine. Il ne voulait pas craquer, pas maintenant.

Quelque chose se posa sur son épaule, le contact froid et rigide ramena Leen à la réalité, il saisit son "agresseur" dans un geste réflexe et le fit basculer au sol, plaquant son blaster sous sa "gorge". Les traits du trandoshan lui apparurent alors, tentant de se débattre en vain. Il l'avait à sa porté, il le tenait en respect par son arme, il allait pouvoir se venger, pouvoir en finir, le visage du Zabrak était déformé par un excès de rage, un excès de folie. Le sourire carnassier de Victor disparu alors, il ouvrit la bouche, et une voix étrange... artificielle.. en sortit, les lumières du vaisseau s'allumèrent.

-M..Monsieur Leendrill.. je suis navré, ma maitresse n'est pas ici.

L'officier cligna plusieurs fois des yeux, Genial-0, son protocolaire, il retira son arme et releva le droïde, perturbé.
Désolé Genial-0.. bon sang si je commence a avoir des hallus..

A l'entrée de la chambre se trouvait Xeldysar, le petit humain était recroquevillé sur lui-même, totalement perdu.
Leendrill soupira, plusieurs jours que le gosse était la, seul avec le tas de ferraille. Il s’avança vers le Taylor, qui planta ses yeux dans ceux du Zabrak.

Elle n'est plus la..? Je l'ai .. senti.

Le franc-tireur opina du chef, sans un mot...
Fais tes affaires petit, on va bouger..
Le jeune garçon resta un moment immobile, "sondant" le Sheep, puis s'exécuta, les larmes aux yeux.
Genial-0.. tu vas garder le vaisseau, pour l'instant, a notre départ tu t'enfermes dedans et tu attendras de mes nouvelles ok ? Mais avant ça... transfère moi les derniers holo-enregistrements du vaisseau, et montre moi le coin de.. "Victor".
Il suivit le droïde jusqu'à ce qui ressemblait à une couchette, c'était donc la que la bête avait dormit paisiblement durant tout ce temps. Sa main droite tremblait, il dut faire un effort considérable pour garder son sang froid, il devait rester méthodique. Il fouilla la pièce, le lezard n'avait visiblement pas laissé de traces ou d'indices sur son plan infâme, le petit arriva alors, avec son sac à dos.

Je suis prêt..
Leendrill acquiesça, il ne trouverait rien de mieux ici, il aurait peut-être plus de chance avec les enregistrements.

Zabrak et petit humain quittèrent le vaisseau, l'un était perdu, l'autre criait vengeance, mais tout deux avaient un destin incertain.
Mon Leen, vis ta vie et si tu penses à moi ne soit pas triste

Il secoua la tête, espérant mettre de l'ordre dans ses pensées, en vain..
"Pas encore Zeph'.. pas encore".










_________________
"Depuis que j'ai rejoins les Bs, enfin, j'suis pas fort en mathématiques, mais la probabilité que je meurs de vieillesse est passé dans les négatifs, au moins on s'éclate !
avatar
Leendrill

Messages : 63
Date d'inscription : 25/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum